InicioMis librosAñadir libros
Descubrir
LibrosAutoresLectoresCríticasCitasListasTestReto lectura
>

Crítica de Tandisquemoiquatrenuits


Tandisquemoiquatrenuits
03 November 2021
Dans cet anti roman, construit comme une provocation autour d'un narrateur (qui a peut-être eu un fils et peut-être également une épouse qui ignore qu'elle est mère), un assassin se présente comme pendu et semble être le narrateur. Ce pendu accumule les situations incohérentes, situations créées par le narrateur finalement fou... On s'y perd presque mais Pablo Palacio nous attend toujours au tournant, avec ses obsessions et ses tourments psychanalytiques. On est visiblement en pleine avant-garde.

Echappant à toute classification littéraire, ce court récit romanesque de Pablo Palacio, publié en 1932, est certainement son oeuvre la plus remarquable et la plus déjantée.
Ni indigénisme ni réalisme social tant courus à l'époque, Vida del ahorcado crée une rupture littéraire par un assemblage de séquences dont le lien entre elles n'est révélé qu'à la fin, par le choix étonnant des thèmes (fils, père, mère, épouse, assassin tous tourmentés et imprécis, ignorants d'eux-mêmes). Un superbe moment littéraire.
Enlace: https://tandisquemoiquatrenu..
Comentar  Me gusta         30



Comprar este libro en papel, epub, pdf en

Bookshop ORGCasa del libroAmazon ESAgapea
Apreciaron esta crítica ()(3)ver más